Journal d'une épouse de schizophrène etc... https://journaldunefemmed1bipolaire.journalintime.com/ Le quotidien d'une épouse d'un bipolaire et schizophrène. Les peurs, les angoisses et tout le restes. fr 2022-12-30T01:11:00+01:00 https://journaldunefemmed1bipolaire.journalintime.com/Stabilise Stabilisé Bon aller on s'y remets après 2 ans d'absence sur JI. Ce soir - ou plutôt cette nuit - j'avais envie d'écrire. Peut être ce sera long, peut être ce sera court, je n' en sais rien. On va dire que depuis 2 ans, mon mari à eue des hauts, mais aussi des bas, mais globalement, il va beaucoup mieux, on peux dire que sa maladie s'est stabilisé. Nous sommes en période des fêtes, pour lui, c'est pas la bonne période. Il se sent anxieux et un peu stresser malgré ma présence durant ses vacances de Noel. Nous avons fêter le 24 et le 25 décembre avec sa famille, - presque - au grand Bon aller on s’y remets après 2 ans d’absence sur JI. Ce soir - ou plutôt cette nuit - j’avais envie d’écrire. Peut être ce sera long, peut être ce sera court, je n' en sais rien.

On va dire que depuis 2 ans, mon mari à eue des hauts, mais aussi des bas, mais globalement, il va beaucoup mieux, on peux dire que sa maladie s’est stabilisé.
Nous sommes en période des fêtes, pour lui, c’est pas la bonne période. Il se sent anxieux et un peu stresser malgré ma présence durant ses vacances de Noel.

Nous avons fêter le 24 et le 25 décembre avec sa famille, - presque - au grand complet. Il a manqué son jumeau, sa femme et ses 3 enfants pour compléter le tableau. Nous étions 8 le 24 et 23 le 25, lorsque tout le monde est présent, ça fait 30 personnes ! ! ( il manquait également le compagnon de l’une de les nièces, grippé ). J’aime sa grande et belle famille !! ! Là bas, pas de critique, pas de dispute, rien que de l’amour, du respect, du calme, de la sérénité, des rires et des jeux. Une famille zen. Je peux vous dire que ça me change de mon ex belle famille, ça fait un sacré contraste, y' a pas photo. J’en suis très heureuse d’en faire partie.

Sinon, notre famille s’est agrandis.. de 2 autres chats, aujourd’hui âgée de 2 ans 1/2 et 1 an 1/2, toutes 2 des femelles.
Le plus câlin, c’est mon chat, Rembrandt. Il vient certain soir m’attendre au pieds du lit en attendant que je vienne me coucher. Une fois couchée et bien installée, il vient se blottir dans mes bras pour une bonne séance de ronronthérapie qui fonctionne à merveilles sur moi puisque ça m’endors. Mon chat est une berceuse à lui tout seul.
C’est le seul qui comprends le mieux ce qu’ont lui dit ( les autres aussi mais de manière différentes ) et c’est également le seul à qui je peux faire des bisous sur sa tête sans qu’il s’en aille.
Nous avons aussi notre petite femelle qui sait très bien se faire comprendre en miaulant ou en faisant des semblant de paroles humaines. Elle est vraiment marrante à voir et à entendre.
Puis nous avons celle du milieu qui aime grignoter toutes les choses en métal qui lui passe sous la dent… aller savoir pourquoi ...

Après, je pourrais vous parlez de mon taff mais j’en aurais pour la nuit, alors on va dire… une autre fois… peut être ... si je passe dans le coin…

Cela m’a fait plaisir d’écrire un peu en cette nuit d’avant veille de la Saint Sylvestre.

Joyeuse fête !! !

Mabelle

]]>
2022-12-30T01:11:00+01:00
https://journaldunefemmed1bipolaire.journalintime.com/2-jours 2 jours... Il est presque 22h, la Tv est en mode, pause, tout est calme et le chat est coucher sur le meuble en construction. On peux dire que 2 journées sont passées, mais pas encore les 3 nuits, celle ci sera pour dans pas longtemps. J'avais envie d' écrire après son appel du soir ( non c'est moi qui l'est appeler en faites ). Ma cadette à pris le bus de 16h45 pour arrivée au foyer à 18h05. Le trajet du bus pour la gare est le terminus, en faites, elle fait toute la ligne, mais heureusement, en 15 min environ, nous y sommes. Lorsque je vivais dans mon ancienne ville ( où j'y suis restée Il est presque 22h, la Tv est en mode, pause, tout est calme et le chat est coucher sur le meuble en construction.
On peux dire que 2 journées sont passées, mais pas encore les 3 nuits, celle ci sera pour dans pas longtemps. J’avais envie d' écrire après son appel du soir ( non c’est moi qui l’est appeler en faites ).

Ma cadette à pris le bus de 16h45 pour arrivée au foyer à 18h05. Le trajet du bus pour la gare est le terminus, en faites, elle fait toute la ligne, mais heureusement, en 15 min environ, nous y sommes. Lorsque je vivais dans mon ancienne ville ( où j’y suis restée 19 ans ), nous étions à 10 min de la gare, à pieds, c’était tellement pratique !! ! De plus, nous étions à pas du Centre Commerciale, une aubaine pour les promenades du samedi après midi, mais le désespoir pour ma carte bleue qui criait au rouge. La tentation était grande. Dorénavant, nous avons le minimum à proximité ( carrefour market, 2 boulangeries, 1 librairies de quartier, une agence immobilière ( s’est on jamais ), plusieurs restaurants ( kebab, japonais et 2 Italiens -tenus par des Marocains-)une pharmacie et une agence Postale. Sans compter la maison de quartier, la bibliothèque, une immense salle des fêtes réserver très souvent pour le personnel de la ville ( j’en sais quelque chose ), à l’occasion des divers fête tel que l’arbre de Noêl ou autre fêtes organiser.

Enfin bref. Journée pépère avec ma fille devant la Tv et instant imprimante et plastifiante d’images Manga pour décorer sa chambre. Tiens en parlant de ça justement, elle vient tout juste de m’envoyer la photo de son mur décorer sur Snapchat. Elle me demande si elle pourra en refaire la prochaine fois. Ma fille, cette rigolote ....

Demain matin, rendez vous à Clamart pour 10h, mon ex mari devait y être pour 9h, mon rendez vous est juste après lui. Je vais peut être le croiser, ça serait rigolo. A mon retour, mon père et ma sœur ne devrait pas tarder à arriver, ils reviennent m’aider ( enfin surtout mon père) à finir le meuble du salon. Après, fini les cartons, enfin !! ! J’en ai assez de les voir, depuis presque 2 mois qu’ils sont là.. pfiou !! !

Demain après midi, c’est la cérémonie de répartition des cendres de mon beau père à Etsbyn ( prononcer Itsbune ), au Nord de la Suède, à l’endroit où il est né. Moment d’émotion pour mon époux et sa famille… J’aurais une pensée pour lui ...

Mardi matin, mon beau frère et mon mari vont rendre visite au notaire Suédois au sujet de la succession qui aurait dû être faite depuis déjà 1 mois. Que ce soit son épouse ( la seconde femme de feu mon beau père ) ou K. et E. , personne n’a rien reçu, ce qui n’est pas normal. Peut être problème administratif ? Mais en Suède, c’est étonnant, normalement, ce genre de chose n’arrive jamais car là bas, c’est pas comme en France et ses multiples paperasse, en Suède, c’est tout simple : un dossier de 2, 4 ou 10 pages ici, équivaut à une seule là bas. Tout est simplifier. Tout est droit. Tout est propre. Tout est bon.

Mon mari et moi aimerions vivre là bas mais ... le ferions nous ? Peut être ... ou pas ...

Mabelle

]]>
2020-09-13T22:08:00+02:00
https://journaldunefemmed1bipolaire.journalintime.com/1-jour 1 jour... Voilà une journée complète sans mon époux. La matinée à été un peu difficile, les heures sont passer au ralenti, j'ai attendu l'heure d'atterrissage avec impatience. 12h14 : Mon mari m'appelle pour me prévenir que le voyage s'est bien passer, que ça " tourne un peu " mais que ça va ira. Il me dit qu'il m'appelle à 18h. A l'heure exacte, coup de téléphone de mon cher mari pour me raconter sa journée : déballage des affaires de son père en compagnie de son frère et de sa belle mère, E.V, avec photos de leur enfance que leur père avait soigneusement garder, souvenirs Voilà une journée complète sans mon époux.
La matinée à été un peu difficile, les heures sont passer au ralenti, j’ai attendu l’heure d’atterrissage avec impatience.

12h14 : Mon mari m’appelle pour me prévenir que le voyage s’est bien passer, que ça " tourne un peu " mais que ça va ira. Il me dit qu’il m’appelle à 18h. A l’heure exacte, coup de téléphone de mon cher mari pour me raconter sa journée : déballage des affaires de son père en compagnie de son frère et de sa belle mère, E.V, avec photos de leur enfance que leur père avait soigneusement garder, souvenirs partager et anecdotes ont fait revivre les souvenirs de leur paternel.

E. a dû m’appeler au moins 3 fois ce soir, il était un peu angoisser et triste que je ne sois pas avec lui, bien qu’il soit heureux et content d’être avec son jumeau, chose qui ne s’était pas produite depuis son mariage, dans la première décennie de ce siècle.

Quand à moi, en milieu d’après midi, pendant que ma fille cadette ( sans mon aînée une fois de plus ), regardait la TV, je me suis occupée de montée le restes du meuble du salon, que j’ai commencés à ériger avec mon père, qui est venu la journée de jeudi, avec ses outils et son énergie malgré ses douleurs au jambes et ses difficultés à se relevés une fois à terre. Qu’il est loin le temps où mon père restait allongé durant des heures sous sa voiture ( Citroën CX à l’époque ) pour changer ou réparer des pièces endommager. Il y a encore 10 ans de cela, il était encore souple avec encore davantage d’énergie.

Il faut dire aussi que depuis quelques années, mon père ne sort plus beaucoup, à l’exception des courses, où il s’y rends avec ma sœur, ou bien encore, pour aller chercher son pain de temps en temps, lorsque ce n’est pas ma frangine qui y va, lorsqu’elle n’est pas dans le pâté. Car oui, ma sœur aussi est schizophrène, mais à contrario de mon époux, elle refuse la maladie et c’est là que le bas blesse, puisque sans acceptation, pas d’amélioration, donc rechute. En 1 an, elle est partie en psychiatrie 4 fois !! ! J’espère que cette fois est la bonne, qu’elle accepte enfin sa maladie et qu’elle continue son traitement, même si elle se sent mieux. Pour faire ce coup là, c’est une championne ma sœurette !! !

Bon, je vais essayer de dormir pour ne pas refaire une 2 ème nuits blanche..

]]>
2020-09-13T00:09:00+02:00
https://journaldunefemmed1bipolaire.journalintime.com/2-ans 2 ans ... Voilà 2 ans que je n'est pas écris.. Mon mari est sorti définitivement de l'hôpital au mois de Novembre 2018, il était très maigre, mais mon mari à très vite repris du poil de la bête. Pendant le confinement, E. ( mon époux), à été hospitalisé à domicile, c'est moi qui lui donner les médicaments, j'étais son infirmière et ce n'était loin pour lui déplaire. Durant 15 jours / 3 semaines, mon mari dormait toute la journée ( de toute manière, il n' avait pas grand chose à faire), enfin.. surtout la première semaine, car tout doucement, E. dormait moins et je voyais Voilà 2 ans que je n’est pas écris..

Mon mari est sorti définitivement de l’hôpital au mois de Novembre 2018, il était très maigre, mais mon mari à très vite repris du poil de la bête.

Pendant le confinement, E. ( mon époux), à été hospitalisé à domicile, c’est moi qui lui donner les médicaments, j’étais son infirmière et ce n’était loin pour lui déplaire. Durant 15 jours / 3 semaines, mon mari dormait toute la journée ( de toute manière, il n' avait pas grand chose à faire), enfin.. surtout la première semaine, car tout doucement, E. dormait moins et je voyais qu’il allait mieux. Sa nouvelle psy l’appelait toute les semaines. Petit à petit, les médicaments ont baisser, puis tout est rentrer dans l’ordre.

Aujourd’hui, E. est parti en Suède avec son jumeau, afin de répartir les cendres de son père, envoler au mois de mars. D’ailleurs, je pense que c’est une des raisons de la " rechute " de mon tendre époux, dans son cas, ça se comprends…
La cérémonie organiser par ma belle mère Suédoise, se déroulera dimanche, selon les vœux de feu mon beau père.

Ils rentreront mardi après midi. Quatre jours et trois nuits sans lui… ça ne vas pas être simple..Puis bon, je ne suis pas vraiment seule, puisque notre chaton de bientôt 4 mois, me tiens compagnie. Déjà, E. n’a pas dormi à la maison cette nuit, c’est chez sa mère qu’il a passé la nuit, avec son frère. Hier soir, et ce depuis fort longtemps, tous les enfants de ma belle mère était réunis sans leurs conjoints respectifs. D’ailleurs, elle devrait m’appeler en début d’après midi, pour me donner la raison pour laquelle elle n’a pas souhaiter que je vienne dormir avec mon époux hier soir, mais cette raison, je là connais, mais comme elle y tiens, ok.

Ma fille vient en début d’après midi, et ce pour le weekends, peut être avec son aînée, que je vois très peu. A 19 ans, voir sa mère, c’est pas très intéressant hein ? Je là comprends. Depuis que nous avons déménager, en juillet dernier, je peux enfin accueillir ma cadette pour dormir, et ce, dans de bonne condition, dorénavant ; ça faisait si longtemps que j’attendais ça.

Ma cadette est partis en foyer à cause de sa belle mère, qui lui en faisait voir de toute les couleurs. A côté la belle mère de Cendrillon, c’est un ange. Je ne comprends pas pourquoi mon ex mari ne là pas mis à la porte, non, vraiment pas.
De toute manière, comme je le dis toujours, la roue tourne et c’est déjà chose faites. D’après ma cadette, son père lui aurait dit que c’était fini et qu’elle allait partir. Tant mieux ! ! Bon débarras ! ! On récolte toujours ce que l’on sème ! Quelle garce !

]]>
2020-09-12T10:12:00+02:00
https://journaldunefemmed1bipolaire.journalintime.com/3-jours-en-urgence-psy-3-eme-jours-en-hopital-psy 3 jours en urgence psy / 3 ème jours en hôpital psy J'ai eue le médecin lundi midi. Mon mari allait bien, mais ne voulait pas parler et restes isolé. J'appelle tout les jours les infirmières pour savoir comment il va. Je leur laisses des messages qui lui transmettes. Mon mari me manques. Surtout le soir, mais bon, ce n'est que temporaire. J'essaie de me concentrer le plus possible à mon boulot pour évité d'avoir des oublies ou de faire des bêtises. Je dois redoubler d'efforts pour ne pas transmettre mes préoccupations à mes collègues, qui ne me parles d'ailleurs pas beaucoup en ce moment, parce que depuis notre rentrée, tout les J’ai eue le médecin lundi midi. Mon mari allait bien, mais ne voulait pas parler et restes isolé.
J’appelle tout les jours les infirmières pour savoir comment il va. Je leur laisses des messages qui lui transmettes.

Mon mari me manques. Surtout le soir, mais bon, ce n’est que temporaire.

J’essaie de me concentrer le plus possible à mon boulot pour évité d’avoir des oublies ou de faire des bêtises. Je dois redoubler d’efforts pour ne pas transmettre mes préoccupations à mes collègues, qui ne me parles d’ailleurs pas beaucoup en ce moment, parce que depuis notre rentrée, tout les jours, ont à un reproches à me faire et ça me saoule.

Depuis hier matin, je voyage avec de la musique de méditation pour la concentration au travail. Cela à l’air de marcher. Nous verrons si ça fonctionne encore dans le temps, mais la méditation, de toute manière, ça marche toujours, alors pourquoi douter ?

Le doute. La confiance en soi. Les deux maladies qui me pourrisse la vie depuis toujours. Malgré que j’ai fais du théâtre pendant des années, ils s’agrippent toujours à moi, tel une moule sur son rocher. Faudrait un couteau géant pour me déloger de mes " maladies ".
Maladies. Ce ne sont pas des maladies ok, ce sont des sentiments, mais pour moi, ce sont des sentiments qui sont tellement ancré en moi depuis toujours, que j’ai l’impression que ce sont des maladies incurable. Je les aurais à vie.

Mais en faites non, je sais que ça se " soigne ", mais ça ne soigne pas du jour au lendemain. Il faut faire un travail sur soi pendant très longtemps. Peut être que j’avais trouvée la bonne thérapie, mais comme j’ai arrêter le " traitement " ... c’est revenue de plus belle. Logique.

Demain, c’est vendredi, jour où le medecin repasse voir mon mari. J’espère que les nouvelles seront meilleurs et que je vais pouvoir parler à mon Amour, avant que je vienne le voir dimanche. Car oui, les visites, c’est seulement le weekends. C’est nul. Lorsque ma mère et ma sœur étaient partis faire un petit séjour dans ce même genre d’hôpital, nous pouvions allées les voir la semaine. Apparemment, pas celui ci.

Et oui, j’ai été touchés de près par ce monde obscur, qu’est la psychiatrie.
C’est bizarre que beaucoup de monde à peur de la psychiatrie, beaucoup de monde parle de fous. Mais non, ce n’est pas parce que l’on y fais un séjour que l’on est " fou " , c’est juste que, parfois, dans une vie, on ne va pas bien pour X raison que ce soit, et que ses établissements nous aident à remonter la pente. Rien de plus.
Evidemment, dans ce genre d’hôpitaux, ont y trouve de tout, mais c’est sectorisé C’est à dire que les fous alliés ( oui il y en a de véritable ), eux, ne sont pas " mélangés " avec les malades qui ont une pathologie plus " légère ", ou passagère ( tel que la dépression ).

Lorsque ma mère y été ( ça remonte à plus de 20 ans ), il y avait un homme qui se prenait pour Superman, une autre qui voyait des soucoupes volantes partout et encore un autre qui se prenait pour un oiseau ( oui c’est du lourd ). Ma défunte maman était dans le secteur " des légers " ( on va dire ça comme ça, mais ce n’est pas le bon terme). Lorsqu’elle les croisaient dans le jardin, elle ne pouvait pas s’empêcher de rire, même si, voir des soucoupes volantes partout avec la peur d’être enlevés par les OVNI n’a rien de drôle, ma mère, elle riait. Et lorsqu’elle riait, on pouvait l’entendre à des kilomètres, mais quel rire !!! !

Enfin voilà, tout ça pour dire que mon mari n’est pas un fou et que.. ça va. Le beaucoup mieux viendra.

Ah oui, j’allais oubliée de préciser que ma mère et ma sœur n’ont pas séjournés en même temps hein, juste avec plusieurs années de décalage ;).

A bientôt pour des nouvelles,
Mabelle

.

]]>
2018-09-06T18:23:00+02:00
https://journaldunefemmed1bipolaire.journalintime.com/Premier-jour-en-psychiatrie Premier jour en psychiatrie Mon mari est entrer en urgence psychiatrique hier après midi, " interner " par sa mère et sa sœur. Moi, j'étais au travail, je ne pouvais me libérer pour faire son entrer, malgré que je sache que ma place était avec lui. Mais voilà, dans la vie, on ne fait pas forcément ce que l'on veux. Ma " patronne " est une femme antipathique avec tout le monde en plus d'être non conciliante et non compréhensible. En somme, une vrai conne. Enfin bref, nous en reparlerons peut être un jour. Tout ça pour dire que si j'aurais voulu prendre une journée pour mon mari, cela n'aurais dû tout Mon mari est entrer en urgence psychiatrique hier après midi, " interner " par sa mère et sa sœur. Moi, j’étais au travail, je ne pouvais me libérer pour faire son entrer, malgré que je sache que ma place était avec lui. Mais voilà, dans la vie, on ne fait pas forcément ce que l’on veux. Ma " patronne " est une femme antipathique avec tout le monde en plus d’être non conciliante et non compréhensible. En somme, une vrai conne. Enfin bref, nous en reparlerons peut être un jour. Tout ça pour dire que si j’aurais voulu prendre une journée pour mon mari, cela n’aurais dû tout était possible. Revenons à mon petit mari. Je disais donc qu’il es à l’hôpital depuis hier après midi. Dans un premier temps, et pour la première nuit, Mon Amour était en urgence psychiatrique. Son état ne s’améliorant pas, il est monter dans l’unité psychiatrique pour 3 jours, le temps qu’il se calme, que son état aille un peu mieux, pour voir l’envoyer dans un hôpital spécialisé pour pourvoir stabilisé son état, mais aussi ses médicaments. Cela faisait plusieurs mois qu’il ne les prenaient plus et… je n’est rien vu. J’ai l’impression d’être une mauvaise épouse, celle qui n’a rien fait pour ne pas que son état se dégrade. Je m’en veux et je pense que sa famille aussi. Comme sa mère.. en autre ... Je suis allée voir le médecin de garde ce matin pour en savoir d’avantage sur son état, mais surtout, du " après " 3 jours. Ce n’est pas du tout ce que sa sœur m’avait dit hier après midi au téléphone, je trouve même les options bien meilleurs, même si une est un peu loin de notre domicile, c’est bien mieux. Nous verrons donc ce qu’il adviendra dans 3 jours, donc lundi dans la journée. Je téléphonerais demain pour savoir si il y a de l’amélioration et lundi pour avoir le lieu de son admission à l’hôpital psychiatrique. A demain ... ou plus tard.. Mabelle

]]>
2018-09-01T18:09:00+02:00